Lettres aux syndicats

Message d'erreur

  • Deprecated function : Function create_function() is deprecated dans views_php_handler_field->pre_render() (ligne 202 dans /srv/data/web/vhosts/unsfo.org/htdocs/sites/all/modules/views_php/plugins/views/views_php_handler_field.inc).
  • Deprecated function : Function create_function() is deprecated dans views_php_handler_field->pre_render() (ligne 202 dans /srv/data/web/vhosts/unsfo.org/htdocs/sites/all/modules/views_php/plugins/views/views_php_handler_field.inc).
NOVEMBRE 2019

Cela fait maintenant plus de deux semaines que des dizaines de salariés de la santé privée sont mobilisés aux côtés des autres secteurs du privé comme du public pour exiger le retrait du projet de réforme des retraites Macron-Delevoye.

C’est à travers les Assemblés Générales qu’en autres, les hospitaliers, les personnels des EHPAD publics et privés, les cheminots, les salariés de la RATP, les personnels territoriaux, les enseignants, les agents de la DGFIP, les salariés de Pôle Emploi, de la Sécurité sociale, du commerce, de l’énergie, d’Air France, les raffineries ou de la métallurgie, décident depuis le 5 décembre de la grève et de sa reconduction pour faire reculer Macron !
Le 5 décembre nous étions plus d’un million, plus de 800 000 les 10 et 12, plus de 1,5 million le 17. La mobilisation ne faiblie pas, la détermination des salariés à combattre reste intacte.

Les annonces du 1er ministre le 11 décembre n’y ont rien changées. Elles ont seulement confirmé la justesse des analyses de FO sur le projet de réforme des retraites. Edouard Philippe a confirmé son projet de retraite par points, sa volonté d’en finir avec les régimes spéciaux. Ceux qui auront une carrière complète mais avec une pension trop faible, auront à minima 1000 euros, aujourd’hui c’est 970 euros. Il est clairement établi que son régime par points aura pour résultat une baisse généralisée du montant des retraites. Il instaure un âge pivot à 64 ans avec un malus à compter de 2022 pour ceux qui feront valoir leurs droits à la retraite.

Il veut aussi créer une commission où se retrouveront patrons et syndicats pour fixer la valeur du point, la trajectoire financière, et ce dans un cadre déterminé par le gouvernement ! Et revoilà qu’ils nous refont l’arnaque de l’assurance chômage !

À cela s’ajoute les révélations de la presse sur les liens entre Delevoye avec les assureurs et Macron avec les fonds de pension. Et à ce moment-là, la réforme prend tout son sens, livrer aux financiers sur un plateau des milliards d’euros. Les assurances et les banques sont prêtes !

Le 16 décembre, sous la pression médiatique Delevoye démissionne ! Et un de plus ! C’est le 16ème depuis 3 ans à quitter le gouvernement de cette façon !

Malgré les difficultés liées aux transports, 51% des franciliens soutiennent le mouvement ainsi que 62 % de l’opinion pour exiger le retrait du projet.

Après 15 jours de grève les salariés continus de défiler et de faire grève massivement et ce malgré les exhortations du gouvernement à cesser le mouvement avant les vacances de Noël.

Mais nul n’est dupe des manœuvres de Macron et Philippe, et cette réforme les salariés, les fonctionnaires, les jeunes n’en veulent pas.

Pour Edouard PHILIPPE le pays est perturbé mais pas bloqué. En tenant de tels propos, il indique aux organi-sations syndicales que c’est la seule issue possible pour le faire reculer.

Il est clair qu’il n’y aura pas de trêve pour Les fêtes de fin d’année ! Ceux qui mènent le combat ne peuvent lé-gitimement pas accepter la fin d’un système de retraite basé sur la solidarité qui ne demande qu’à être amélioré!

Laisser passer cette réforme c’est un coup majeur porté à la Sécurité Sociale et une étape franchie pour le gouvernement à poursuivre sa destruction. Il trouvera l’aide du MEDEF qui avec Kessler en son temps avait fait des propositions pour démanteler tout cet édifice social.

Seul le gouvernement peut rétablir la situation ! Qu’il retire son projet de loi ! Qu’il ouvre des négociations sur le régime existant pour son amélioration ! Sinon ce sera la grève jusqu’au retrait !

Ne lâchons rien !

AU SOMMAIRE :

EDITO p.01

-F.H.P. C.P.P.N.I. du 07.11.2019 p.03
- F.E.H.A.P. C.P . du 07.11.2019p.05
- THERMALISME C.P.P.N.I. du 07.11.2019 p.07

- HARMONISATION F.H.P./THERMALISME
C.P.P.N.I. du 22.11.2019 p.09
- COMMNUIQUE CONFEDERAL
du 19.12.2019 p11

> Merci de vous connecter pour lire la suite

Les anciennes lettres

NOVEMBRE 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
OCTOBRE 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
SEPTEMBRE 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
JUILLET - AOUT 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
JUIN 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
MAI 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
AVRIL 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
MARS 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
FÉVRIER 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
JANVIER 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite

Pages