Lettres aux syndicats

Message d'erreur

  • Deprecated function : Function create_function() is deprecated dans views_php_handler_field->pre_render() (ligne 202 dans /srv/data/web/vhosts/unsfo.org/htdocs/sites/all/modules/views_php/plugins/views/views_php_handler_field.inc).
  • Deprecated function : Function create_function() is deprecated dans views_php_handler_field->pre_render() (ligne 202 dans /srv/data/web/vhosts/unsfo.org/htdocs/sites/all/modules/views_php/plugins/views/views_php_handler_field.inc).
DÉCEMBRE

Plus de 50 jours après le début du conflit, plus de 60% de la population reste opposé au projet de réforme des retraites.  Depuis le 5 décembre des centaines de milliers de salariés et d’agents de la fonction publique, se mobilisent contre une réforme dont le seul but est la casse de notre système social basé sur la solidarité.

Pendant les fêtes de fin d’année, les salariés de la SNCF et de la RATP n’ont pas cédé aux appels du gouvernement et des confédérations collaborationnistes que sont la CFDT et l’UNSA. Il n’y a pas eu la trêve espérée.

À leurs cotés, beaucoup de secteurs sont entrés dans la lutte, les principaux ports sont bloqués, des centrales sont en grève comme beaucoup de secteurs de l’énergie, les enseignants du premier et du second degrés mènent de nombreuses actions. Depuis plusieurs jours les raffineries tournent au ralenti, les avocats appellent à poursuivre la grève, l’opéra est toujours fermé, les étudiants entrent dans le conflit et de nombreux secteurs d’activités ont décidé de la grève. De même, la contestation augmente chez les médecins hospitaliers dont plus de mille annoncent leur volonté de démissionner de leurs fonctions administratives.

Dans la santé privée, de nombreux établissements se mobilisent, les appels à la grève se sont multipliés comme par exemple à l’Hôpital du Vert Galant, aux Nouvelles Cliniques Tourangelles, au centre Grancher, à la Fondation Bon Sauveur de la Manche, dans le groupe SOS, à l’EFS, dans les Ehpad du groupe VYV, du COS, etc.

La détermination des salariés à faire reculer le gouvernement est profonde.

Pour l’instant la réponse du gouvernement à cette détermination reste le mépris.

Mépris face aux travailleurs, mais aussi face au Conseil d’État qui constate que les projections financières transmises restent lacunaires » et laisse comprendre que les procédures de consultations ont été bâclées, y compris en ce qui le concerne (manque de sérénité et de délais de réflexion pour garantir la sécurité juridique, au regard d’une réforme touchant une des composantes majeures du contrat social).

Le Conseil d’État dénonce aussi l’artifice de communication du « un euro donnera les mêmes droits » et du système censé être plus simple, soulignant la complexité et la diversité des règles de cotisation et d’ouverture des droits.

Le Conseil d’État alerte aussi sur le nombre de 29 ordonnances à venir, ce qui conduit à perdre la visibilité d’ensemble nécessaire à l’appréciation des conséquences de la réforme.

Par des promesses de régimes particuliers en remplacement des régimes spéciaux, la mise en place de clauses du grand-père, Emmanuel Macron essaye de diviser les salariés du secteur privé comme du secteur public. Nous ne sommes pas dupes, dans cette réforme tout le monde y perdra. 

Pour gagner il nous faut renforcer la mobilisation, le gouvernement est affaibli.

Pour le faire reculer et obtenir le retrait de la contreréforme des retraites l’Union Nationale des Syndicats FORCE OUVRIÈRE de la Santé Privée considère qu’il est décisif de tout mettre en œuvre pour que la grève soit la plus massive possible. Elle invite ses syndicats à répondre largement à l’appel lancé par l’Intersyndicale.

TOUS EN GRÈVE JUSQU’AU RETRAIT 

Au sommaire:

- Edito    p.01

- Communiqué du 06.12.2019 p.04

- Communiqué Intersyndical du 12.11.2019   p.05

- Communiqué du 11.12.2019 p.06

- Communiqué du 17.12.2019 p.07

 

 

> Merci de vous connecter pour lire la suite

Les anciennes lettres

DÉCEMBRE
> Merci de vous connecter pour lire la suite
NOVEMBRE 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
OCTOBRE 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
SEPTEMBRE 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
JUILLET - AOUT 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
JUIN 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
MAI 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
AVRIL 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
MARS 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite
FÉVRIER 2019
> Merci de vous connecter pour lire la suite

Pages