Lettres aux syndicats

Message d'erreur

  • Deprecated function : Function create_function() is deprecated dans views_php_handler_field->pre_render() (ligne 202 dans /srv/data/web/vhosts/unsfo.org/htdocs/sites/all/modules/views_php/plugins/views/views_php_handler_field.inc).
  • Deprecated function : Function create_function() is deprecated dans views_php_handler_field->pre_render() (ligne 202 dans /srv/data/web/vhosts/unsfo.org/htdocs/sites/all/modules/views_php/plugins/views/views_php_handler_field.inc).
MARS 2019

Cela fait six mois maintenant qu’une profonde colère s’exprime dans tout le pays à travers de nombreuses manifestations et avec le mouvement des Gilets Jaunes . Pas une semaine sans que le gouvernement annonce une nouvelle attaque de notre modèle social. Ce sont des années de luttes, des conquêtes sociales essentielles que Macron et son gouvernement essaient de mettre à bas.

Après avoir offert au patronat un cadeau de plus de 40 milliards, le gouvernement s’attaque aux services publics. Que ce soit la loi « ma santé 2022» de Agnès Buzyn ou la loi « pour une école de la confiance » de Blanquer, son seul objectif est la destruction de ce qui fait le socle de notre République.

Après la Française des Jeux ou Aéroports de Paris, ce sont toutes nos richesses collectives que Macron veut offrir à ses amis de la finance, dont les dividendes versés à leurs actionnaires ont augmenté de plus de 20%.

A cela s’ajoute la contre-réforme des retraites qui a pour objectif de fusionner par le bas l’ensemble des différents régimes en instaurant une retraite par point et un recul de l’âge de départ à la retraite. Les salariés n’en peuvent plus de voir leurs salaires gelés, voir que les prix ne cessent d’augmenter.

Face à cette colère qui monte, il est de notre responsabilité d’organiser la mobilisation. Comme ont su le faire les gilets jaunes, en organisant le blocage de l’économie et dont les revendications sont pour la plupart communes aux nôtres, nous devons provoquer des Assemblées Générales, avec les salariés, pour construire et organiser la riposte nécessaire.

Le 07 février et le 19 mars les salariés de la santé ont répondu présent aux appels à la grève et à la manifestation. Cela ne sera pas suffisant pour faire reculer ce gouvernement. Nous devons prendre exemple sur les enseignants qui massivement se mobilisent. Dans de nombreux endroits la grève reconductible est à l’ordre du jour.

Face à ce gouvernement aux abois, empêtré dans les affaires et son grand débat qui ne mène nulle part, et dont la seule réponse est la répression et la violence sociale, c’est tous ensemble que nous devons faire front. Dès maintenant, préparons dans chaque établissement, dans chaque EHPAD les conditions nécessaires au blocage de l’économie. C’est le seul moyen efficace dont dispose la classe ouvrière pour faire reculer le patronat.

En organisant des assemblées de secteur, des assemblées générales, les enseignants ont apporté la preuve que c’était le seul moyen que nous avions pour construire le rapport de force.

Plus que jamais, l’Union Nationale appelle tous ses syndicats à organiser des réunions d’informations, des Assemblées Générales, pour discuter avec tous les personnels de la situation, de la préparation de la grève.

Si nous voulons gagner sur nos revendications, sur les retraites, la confrontation sera inévitable.

AU SOMMAIRE :

EDITO p.01

F.H.P. C.P. du 11.03.2019 p.03

F.E.H.A.P. C.P. du 12.03.2019 p.06

UNIFED C.P.N.N. du 25.03.2019 p.10

UNIFAF - Journée des administrateurs p.12 - Conseil d'Administration p.14 -

Assemblée Constitutive de l'OPCO Santé p.16

Agrément ministeriel OPCO Santé p.17

Circulaire Confédérale p.20

Agrément ministeriel OPCO de proximité p.22

> Merci de vous connecter pour lire la suite

Les anciennes lettres

Juin 2015
> Merci de vous connecter pour lire la suite
Mai 2015
> Merci de vous connecter pour lire la suite
Avril 2015
> Merci de vous connecter pour lire la suite
Mars 2015
> Merci de vous connecter pour lire la suite
Février 2015
> Merci de vous connecter pour lire la suite
Janvier 2015
> Merci de vous connecter pour lire la suite

Pages